TOROS textes et nouvelles de Jacques Lanfranchi

03 avril 2020

MERVEILLEUX ET SON HISTOIRE

  Merveilleux et son histoire       Vicente Jorda, empresa des arènes de Marseille (dite du Parc Borrely ou Bonneveine) inaugurées en 1955, programme une corrida le 12 mai 1957. Les toros sont de la ganaderia de Don Dionisio Rodriguez Garcia (Santa Coloma- Branche Buendia) ; l'ancienneté date de juin 1947. La finca se trouve à Villanueva de Yeltes (Salamanca). Le propriétaire est apparenté à la famille Perez-Tabernero. Dans cette portative le cartel sera : Antonio Chenel Albaledejo... [Lire la suite]
Posté par elkallista à 19:40 - Commentaires [0] - Permalien [#]

27 mars 2020

PAROLES ET MUSIQUE     Récemment Clint Eastwood disait : « les souvenirs pour moi sont souvent associés à une musique », il ajoute ,en souriant (il approche les 90 ans) : « de même pour ses anciennes fiancées ». Le 9 février 1959, les CTPR tirent les Rois à Méjanes. Pierre Schull vient de réaliser sa meilleure temporada (1958) avec l'Alternative en point d'orgue, il vient de se fiancer. Les événements d'Algérie ont débutés en 1954. Ils seront les fossoyeurs de sa carrière. ... [Lire la suite]
Posté par elkallista à 21:20 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 mars 2020

  MIURAS : Avec ou sans cornes     Nous avons évoqué récemment la technique des Fundas pour diminuer les traumatismes et fractures des cornes au campo. Ce type de risque est également présent lors des transferts et débarquement... Henri Reure est l'empresa des nouvelles arènes de Marseille dite « Arènes du Rouet » la deuxième plaza dite «  Arènes du Prado » était à la charge de Mr Desfonds. Mr Reure sera également le directeur des arènes d'Arles (1899-1908). Du fait de la concurrence... [Lire la suite]
Posté par elkallista à 18:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
19 mars 2020

Tu seras un homme , mon fils...       L'évocation des publicités Marlboro (en dehors de toute apologie du tabac) reste pour toutes générations : l'image d'un cow-boy dans le soleil couchant. Publicitaires et autres directeurs de marketing avaient ciblés l'impact de l'effigie sur le consommateur, le public. Le tabac était le symbole d'un statut, et le Marlboro Man, le modèle américain. Cette allégorie incarne celui qui contrôle son destin, un figure rassurante devant la Peur, la conservation de... [Lire la suite]
Posté par elkallista à 20:18 - Commentaires [0] - Permalien [#]
09 mars 2020

FRERES

    FRERES,   Tout « aficionado a los toros » qui se respecte connaît les dynasties taurines ibériques, françaises, voire sud- américaines. Pour les fratries, l'Espagne est bien sur en tête, mais la France la talonne : les Nimeño, les Leal, les Romero. Ricardo Milian (père) novillero aragonais, exilé dans les Pyrénées Orientales, aura deux fils toreros. Richard, matador de toros et son cadet de sept ans (1967) né à Prades. Xavier se présente à 11 ans, à Garons (30), c'est également dans ce... [Lire la suite]
Posté par elkallista à 22:22 - Commentaires [0] - Permalien [#]
25 février 2020

TO FUNDAS OR NOT FUNDAS

      TO FUNDAS OR NOT FUNDAS   En plagiant la célèbre réplique du Prince Hamlet (W Shakespeare), the question : Avantages et Inconvénients de la pose des fundas sur les cornes de toro de combat. Ce type de protection a vu son arrivée , au campo dans le début des années 2000. Les partisans et détracteurs s'affrontent sur le sujet depuis 20 ans . La corne est composée : un étui corné que l'on nomme phanère car identique aux structures des becs, des plumes, des cheveux, des ongles. Il est... [Lire la suite]
Posté par elkallista à 20:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]

11 février 2020

URUGUAY , Eduardo Poggio,torero oublié

          URUGUAY, EDUARDO POGGIO, le torero oublié     L'histoire de la tauromachie en Uruguay se décline de 1761 à 1941. Avec son lot de grands événements, des plazas fixes ou portatives de la plaza Fuerte à celle de la Union , en passant par El Parque central, la venue de toreros tel que Fernandez Gomez « El Gallo », le grand Joselito « Gallito », Luis Mazzantini, las Niñas Taurinas... Ses malheurs comme la blessure mortelle du valencien Joaquin Sanz... [Lire la suite]
Posté par elkallista à 11:42 - Commentaires [0] - Permalien [#]
01 février 2020

BLACK IS BLACK     Célébrissime chanson de l' année 66, numéro 1 des Hit Parade, l’interprétation était à la charge du groupe los Bravos d’origine madrilène... Notre Johnny national reprit les paroles par « Noir c'est Noir, je n'ai plus d'espoir » , l'ami toulousain Nougaro lui répondit par « Amstrong, je suis blanc de peau, quel manque de pot ». La couleur noire a cette double signification, le chic absolu comme l'Ultra Black (1) ou le désespoir, le malheur, le manque de chance, être noir.... [Lire la suite]
Posté par elkallista à 21:16 - Commentaires [0] - Permalien [#]
20 janvier 2020

CAUSERIE : TERTULIA OU CHARLA TAURINA?

    CAUSERIE : TERTULIA OU CHARLA TAURINA ?         Il existe plusieurs synonymes du mot causerie : de discours à entretien, de conciliabule à conversation, de causette à palabre, voire le pompeux conférence.   Dans la langue de Cervantés , la tertulia est définie comme une réunion informelle et publique autour d'un thème (taurin ou autre), elle permet l'éclairage de tous les points de vue... La charla est moins sérieuse, c'est le bavardage dans le dos du maître... [Lire la suite]
Posté par elkallista à 17:55 - Commentaires [0] - Permalien [#]
31 décembre 2019

LES VŒUX DEL KALLISTA

        JE VOUS SOUHAITE UNE ANNEE 2020...     EMOTION : comme la vuelta de Michel et Jean Pierre Gallon aux Saintes Maries de la Mer, le 10 juillet 2019 pour l'indulto de « Destocado »   ELEGANTISSIME : les deux oreilles de Sébastien Castella à Valencia sur le toro « Horroroso » (Jandilla ), lui-même honoré d'une vuelta le 17 mars 2019.   IDYLLIQUE : comme les quatre oreilles de Pablo Aguado aux deux toros Cafetero et Oceanico (Jandilla) le... [Lire la suite]
Posté par elkallista à 10:42 - Commentaires [1] - Permalien [#]