23 mars 2017

CHATO DE MOVERA, souvenirs ...

  Que reste'il de ces beaux jours, une photo, vieille photo de ma jeunesse.   José Valles Gascòn est né le 19 juillet 1915 à Torrecilla de Alcañiz (Province de Teruel). Avec son père Franscisco et sa sœur Pilar, ils vont déménager à Saragosse dans le quartier de Movera . Ils sont ouvriers agricoles . José a le nez camus (écrasé), il devient Chato de Movera.   Sa carrière de novillero le fera défiler au paseo à Saragosse, Huesca, Tudela, Calatayud, Logroño ( deux oreilles et une queue). Il débutera avec picadors... [Lire la suite]
Posté par elkallista à 12:14 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

30 janvier 2017

Avec NIMENO II "j'aime chanter dans le vent, car il emporte mes peines"

«  J'aime chanter dans le vent, car il emporte mes peines »   Le 21 janvier 1989, Christian Montcouquiol coupe deux oreilles à un toro de Xajay à la feria de Léon (Mexique). Le 14 mai, à Nîmes, il rencontre après la blessure de Victor Mendes, six Guardiola Fantoni, donc Soplapoco , deux oreilles , vuelta au toro. Le 13 juin 1989, Nimeño II torée avec Manili et Victor Mendes un encierro de Don Pablo Martinez Elizondo, lors de la feria de Vic Fezensac. Son deuxième toro Torrealto N°22 cardeño sera déclaré meilleur... [Lire la suite]
Posté par elkallista à 10:58 - Commentaires [0] - Permalien [#]
10 janvier 2017

PORTADA

PORTADA  portada : page de titre, couverture de revue Jacques Brunet avec sa cuadrilla à Istres (années 1970) de gauche à droite : Pepe Peris « Pepe de Montijo »( pas de parenté connue avec l'Impératrice Eugénie), le Maestro, Pedro Goitia Romero, Ramòn Gallardo. Jaquito ( prononciation française ou espagnole pour le J), commence sa carrière en 1970, il a vingt six ans. Grand ami de Salvador Dali, ce dernier le compare physiquement à l'Empereur Trajan, né à Italica prés de Séville. Le personnage impérial... [Lire la suite]
Posté par elkallista à 06:53 - Commentaires [1] - Permalien [#]
01 janvier 2017

2017 : l'année de tous les superlatifs

2017 : L'ANNEE DES SUPERLATIFS...         Je vous souhaite Feliz Año Nuevo et son lot de superlatifs dont certains n'existent pas ! Clin d’œil aux quelques correcteurs assidus du site, concernant la langue française. Merci de continuer à nous lire pour l'année qui arrive.   Couragissime : comme Sébastien Castella à Mexico le 6 février 2016, blessé, il passe une heure au bloc opératoire de la plaza. Il tue son deuxième toro, et offre le sobrero  « Seda de oro » de la... [Lire la suite]
Posté par elkallista à 18:01 - Commentaires [0] - Permalien [#]
06 décembre 2016

TRANSMISSION

TRANSMISSION     « Votre fille a vingt ans, que le temps passe vite, hier encore, elle était si petite... ». C'est la chanson que j'ai fredonné ce vendredi 2 décembre 2016, en quittant la salle des Deux Rhônes à Fourques, chère à son premier magistrat Gilles Dumas. Au delà de l'affection que je porte à Serge Reggiani et pas seulement pour nos racines latines communes mais pour les paroles qui me semblaient en adéquation avec la soirée.   La Jeunesse Taurine du Pays d'Arles avait organisé sa première... [Lire la suite]
Posté par elkallista à 09:10 - Commentaires [0] - Permalien [#]
04 décembre 2016

FARAON "EL QUE PARO EL RELOJ"

FARAON " EL QUE PARO EL RELOJ " FARÀON : El que parò el reloj !      En cette fin d'année, les inévitables Escalafon, Hit parade, Chart, Prix, Récompenses vont faire florilège. Existe un classement intemporel qui fait glisser Figura del Toreo à Torero por la Historia, puis le stade ultime : la Légende, le Mythe. La liste est connue, et malheureusement posthume, les classiques Joselito El Gallo, Juan Belmonte, Manuel Rodriguez « Manolete » ou les hétérodoxes dont Rafael « El Divino... [Lire la suite]
Posté par elkallista à 11:32 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :

04 décembre 2016

25 ANS D'ALTERNATIVE ou TRAJECTOIRE

  TRAJECTOIRE     Trajectoire : courbe décrite par un point matériel en mouvement (référence Larousse Hachette). Qui connaît l'apodo qui se substituera à son nom civil, soit Constantino Lopes Carneiro, né en octobre 1962 à Vila do Conde Portugal ?   Arrivé à trois ans à Arles, il va toréer son premier becerro dans sa ville d'adoption, à l'âge de dix ans. (C'est l'âge où l'on peut rentrer dans une école taurine, aujourd'hui). Il intégrera l'équipe du club « El Ruedo » cher à Eric Gibon... [Lire la suite]
Posté par elkallista à 11:31 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags :
24 octobre 2016

TOUJOURS PLUS

    TOUJOURS PLUS ...     Dans la revue Terres Taurines de septembre 2016, l écrivain et torero André Viard fait une analyse historique et sociologique des mouvements animalistes. L'évolution actuelle d'un groupe d'individus, dont l'exception culturelle tend à devenir une dictature pour une partie de la société . L'homme ne serait pas au sommet de la pyramide par rapport aux animaux, mais dans un cercle où il côtoierait à égalité les serpents, les étoiles de mer, les baleines, les toros etc...   Ces... [Lire la suite]
Posté par elkallista à 14:44 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2016

DESDE LA ADRADA :LIBERTAD

DESDE LA ADRADA : LIBERTAD .   Ce sont les paroles de Georges Moustaki : ma Liberté, que j'ai chantonné, en quittant La Adrada, samedi soir, bien sur pas avec la classe de Serge Reggiani mais pour le moment vécu dans ce lieu. La Adrada (2700 habitants) Province d'Avila (Castille y Leon) voit ses fêtes, dédiées au Santissimo Salvador, se dérouler du 3 au 7 août. Elles commencent par le Pregon (1), du balcon de la mairie prononcé toujours par une personnalité, cette année, la charge était assurée par le journaliste et... [Lire la suite]
Posté par elkallista à 13:23 - Commentaires [0] - Permalien [#]
23 octobre 2016

C’ÉTAIT LE TEMPS

    C'ETAIT LE TEMPS ...     L'immense Jacques Brel interprète (1) en 1962, cette ode au temps passé, nos amis hispaniques auraient été plus laconiques : « Tiempo pasado fue mejor ».   C'était le temps où la Belgique exportait une kyrielle de talents : Hergé : le père de Tintin et Milou, Eddy Merck : le cannibale du Tour de France, Raymond Goetals : la tête de Basile Boli, en finale ! Annie Cordy : la bonne du curé et consorts. Plus près de nous,... [Lire la suite]
Posté par elkallista à 13:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]