photo 1

CERET FOR EVER 

 

 

Les britanniques et plus particulièrement les anglais ont toujours aimé le thermalisme français. Ce dernier se conjuguait souvent avec des lieux taurins Amélie les Bains,Biarritz, Vichy.

Les voisins ibériques aiment bien « prendre les eaux ». La princesse Eugénie de Montijo , épouse de Napoléon III, amena dans ses bagages lors d'une cure thermale, la première corrida à l'espagnole le 21 août 1853 à Saint Esprit des Landes.

D'où cette ravissante curiste, serviette (capote) à la espalda, pour une gaonera, voire une saltillera...

Lors de la féria cérétane, nous reconnaissons à la terrasse « Chez Vidal » établissement de Cathy et Marc Fourquet (frère de Jean Louis, emblématique président de l'ADAC), Franck Evans Kelly d'apodo « El Inglès » ( of course)..

Photo 2

 

Natif de Stafford (Manchester), il fit sa présentation en France à Pérols le 26 juillet 1966 (1) il a 18 ans.

Il prit le doctorat le 16 août 1991 à Chillon (Cuidad Real) des mains de Vicente Ruiz « El Soro », témoin Antonio Ruiz « El Soro II » (le frère). Toro « Langostino » de Sanchez Arjona.

Il organisera une corrida gratuite, en mano a mano avec José Manrubia, à Saint Laurent d'Aigouze le 4 mars 2001, toros de Pourquier.

Il fêtera en piste ses 25 ans d'alternative !

Il fut vice-président du Club Taurin « Fiesta Brava » de Manchester.

Il présenta son livre en 2009 – intitulé « The last british Bullfigter ».

 

Aujourd'hui, il est peintre plasticien , comme José Manrubia. Curieusement le public le confondait dans le callejon avec Carlos Escobar « Frascuelo ». Il était dans celui de Ceret le samedi 15 juillet 2023 pour soutenir son ami Sanchez Vara.

 

La Tauromachie est universelle.

photo 3

 

Je brinde ce texte à la plus française des anglaises Jane Birkin...

 

Jacques Lanfranchi « El Kallista »

le mardi 18 juuillet 2023.

  1. Pierre Pouly avait confondu les deux apodos « El Ingles » avec H Edward Higgins. Le tout s'acheva sur un gentleman agreement.

     

    Photos : 1,2 3 collection privée

    Sources : Perfide Albion et jeux taurins « El Kallista » (2019)